Monday, June 25, 2007

Pour nos amis francophones

L’engagement des poursuites pénales, pour infraction du devoir, conte cinq officiers de la Police Nationale qui ont manié initialement l'affaire de disparition du petit garçon de onze ans, Alex, a commandé au parquet de Veria, le procureur général Theodoros Strogylis.
Il s'agit de cinq officiers supérieurs de la Police Nationale Grecque - entre ceux-ci, l'ex- directeur de police de Veria – qui avaient examiné des le premier instant l’affaire retentissante de la disparition du jeune garçon.
Avec cet ordre d’'exercice des poursuites au détriment des personnes considérées, l'enquête du ministère public, attribuée septembre passé au procureur général de Thessalonique Zacharia Mourati, avec objet, la recherche pour omissions pendant le stade de l’instruction préalable de l'affaire, a aboutit.
Comme il en résulte des dépositions commises au fonctionnaire supérieur du ministère public par les parents d'Alex, policiers, journalistes et autres, les officiers en question ont pris du retard sur l’interrogatoire des cinq mineurs mêlés à l'affaire de disparition d’Alex.
Selon M. Strogylis, "les cinq mineurs étaient des suspects, puisque ils faisaient partie de l'environnement direct d'Alex". Selon le directeur du parquet, "lorsqu'ils ont été appelés à l’interrogatoire en mai, ils ont donné des dépositions simples, tandis qu'il fallait, conformément au code de procédure pénale, qu'ils déposent en tant que suspects".
Encore, il résulte que les policiers n'ont pas réalisé une enquête opportune à la maison inhabitée de la rue d’ Elli, où, conformément au dossier d’accusation, les cinq mineurs ont transporté initialement le corps inanimé d'Alex.
Après l'exercice des poursuites une enquête préliminaire commencera, pour qu'il soit étudié s’il y a des indices que les cinq officiers ont agit avec ruse. Dans le cadre de la même enquête a été examinée, également, l'éventualité de mélange à l'affaire de disparition, de circuits de pédérastie, mais cela n’a pas été prouvée, résultat d’un refus constant de la part de la police d’enquêter a ce niveau la.

1 comment:

said...
This comment has been removed by a blog administrator.